Audit en communication de crise et gestion de crise

Pourquoi réaliser un audit en communication de crise et gestion de crise ?

Réaliser un audit en communication de crise et gestion de crise c’est opérer une analyse de l’existant de votre organisation. L’ objectif est d’établir un véritable état des lieux afin d’optimiser votre organisation actuelle. L’audit, c’est avant tout formaliser une cartographie de vos risques, des acteurs et de vos enjeux. Il permet aussi parfois de simplifier et rendre vos plans opérationnels de manière instantanée. Le but est de vous aider à optimiser votre structure et votre process, le tout, en fonction de vos exigences mais aussi de vos moyens, et ce, avec lucidité et pragmatisme. Ces phases d’audit peuvent se dérouler tant en situation « calme », qu’en situation de crise avérée.

Quel est le niveau d’excellence de votre PCA (Plan de Continuité d’Activité) ? Comment est organisé et préparé votre entreprise, organisation professionnelle, fondation, association, à la gestion de crise et communication de crise ?

L’audit consiste en une étude exhaustive de l’entreprise consernant sa vision et sa préparation en termes de gestion des risques, sa communication de crise & sa sécurité. L’étude réalisée se porte sur ses installations, ses moyens techniques, logistiques, son capital humain, son fonctionnement, ses process et son organisation interne. Une analyse de sa conformité en termes de normes en vigueur et de réglementation, ainsi que de ses vulnérabilités face aux dangers et menaces polymorphes qui gravitent autour de l’entreprise est alors réalisée de manière complexe et approfondie.

L’audit optimise votre structure en communication et gestion de crise.


Un bilan fera alors suite à l’audit ; bilan grâce auquel des prescriptions d’ordre technique ou organisationnel seront fournies, permettant alors d’optimiser votre gestion de crise et la communication de crise associée. Le bilan sera essentiel pour vous aider à améliorer la sécurité de votre entreprise face aux intrusions physiques ou virtuelles ( informatique, malveillance, … ), ainsi que les risques portentiels liés à l’espionnage industriel, comme à la réputation pouvant mettre l’entreprise en danger sur le plan économique, et possiblement menacer son existence.
En conclusion, l’audit ne se limite pas physiquement à l’entreprise mais permet de déterminer également si les systèmes mis en place assurent une protection fiable et efficace.

Cependant, un audit n’obéit pas seulement à un canevas précis de collecte d’informations. Il doit aussi et surtout être une occasion privilégiée pour ouvrir à un dialogue important entre les cadres dirigeants et les collaborateurs, dont l’bjectif est de faire naître une véritable culture de la sécurité et de la gestion de crise.
Cette culture se développe au travers de formations adaptées à chaque niveau de responsabilité et permet de faire de chacun un acteur actif de la sécurité de tous.

Finalement, c’est un exercice par nature particulièrement intime pour l’entreprise qui s’ouvre à l’auditeur. L’audit se doit donc d’être mené de manière rigoureuse et avec bienveillance. C’est seulement à l’issue de ce constat, et une fois les mesures collectives de sécurité adoptées, que la sécurité deviendra cardinale au fonctionnement de l’entreprise. Elle ne pourra alors faire l’objet d’aucune concession ni petit aménagement, tant il est vrai que la solidité de la chaîne dépend de celle du plus faible de ses maillons.

Audit en gestion et communication de crise : champs d’investigation.

Un audit permet de faire intervenir des spécialistes qui, avec professionnalisme et sans affect, apprécieront la cohérence de l’entreprise et développeront avec pertinence et stratégie les moyens à mettre en œuvre pour l’optimiser. Voici les différents points traités par les spécialistes lors de leur analyse :

  • Organisation de la structure.

  • Process d’information, circulation de l’information.

  • PCA ( Plan de Continuité d’activité ).

  • Respect normatif, réglementation.

  • Organisation en gestion de crise.

  • Préparation à la communication de crise.

  • Sécurité informatique, cybercriminalité.

  • Courriels, politique BYOD ( Bring Your Own Device ) = Usage d’équipements informatiques & de communication personnels en contexte professionnel.

  • Confidentialité des informations et des produits.

  • Partenaires industriels ou commerciaux.

  • Protection physique des collaborateurs hors travail ou hors métropole.


L’agence Nitidis vous accompagne dans une démarche d’excellence au travers de l’audit en communication de crise et gestion de crise.

Contactez nos experts