FAQ Nitidis

Communication & gestion de crise - Média-training

Les 10 principales questions auxquelles vous devez savoir répondre

Un entrepreneur en crise va être assailli de questions de la part de ses clients, des fournisseurs, des investisseurs, des parties prenantes et des médias. Répondre de manière optimale est quelque chose de complexe, particulièrement lorsque l’on n’y est pas préparé. En revanche, il est primordial de prendre en compte le fait qu’une communique inefficace risque de mettre en danger toute votre réputation. Ainsi, préparer les principales questions auxquels vous avez des chances d’être confronté sera un atout incontestable dans la gestion de votre communication. Voici quelques exemples :

  1. Que s’est-il passé ?

  2. Qu’est-ce que cela veut dire pour moi (se mettre à la place de toutes les parties-prenantes) ?

  3. Qui est responsable ?

  4. Comment cela s’est-il produit ?

  5. Depuis combien de temps êtes-vous au courant ?

  6. Avez-vous eu des problèmes similaires avant ?

  7. Qu’allez-vous mettre en œuvre pour éviter que cela se reproduise ?

  8. Que faites-vous pour aider les « victimes » et quelles mesures avez-vous prises, ou allez-vous prendre ?

  9. Allez-vous engager des procédures contre les personnes responsables  et comment ?

  10. Quelles sont les prochaines étapes de la gestion de crise ?

Définition de gestion de crise :
Le terme « gestion de crise » regroupe l’ensemble des dispositifs et actions mises en oeuvre pour anticiper, détecter, éviter et gérer les crises pouvant porter atteinte à l’image et à l’activité de la marque, de l’entreprise ou de l’organisation. La gestion de crise s'affère donc à la préparation, à la gestion et à la prévention des situations de crise tout en mettant en oeuvre des stratégies visant à limiter les conséquences négatives d'une crise sur la structure touchée.

Pour l’accompagner, il existe différents plans comme le PCA ( Plan de Continuité d’Activité ), le POI ( Plan d’Opération Interne), le PPI ( Plan Particulier d'Intervention), Plans Orsec, Plan de gestion de crise, etc.

Plus l’organisation va anticiper sa gestion de crise par définition, soit par direction de la réglementation ( Seveso, installations classées, ERP, etc.), soit par décision de gouvernance pour protéger ses assets, plus elle assurera une résilience de sa structure. En outre, elle économisera aussi sur des éléments majeurs tels que le temps, les compétences et l’argent.

Recourir à une agence ou un cabinet spécialisé en gestion de crise et communication de crise comme Nitidis est fondamental pour renforcer sa société et parvenir à surmonter cette situation de crise. Cela vous permettra de bénéficier de toute l’expertise de véritables professionnels expérimentés en gestion de crise, dans une démarche solide d’accompagnement et une expérience de plusieurs centaines de clients aux problématiques variées. Par ailleurs, Nitidis vous accompagne aussi dans la préparation et la mise à l’épreuve de l’efficacité de votre dispositif de prévention de crise.

Le plan de communication de crise traite de l’organisation et des responsabilités en matière de communication ( messages, procédures et instructions, moyens de communication disponibles, etc.).

Ce plan rassemble toutes les consignes stratégiques et pratiques utiles à son déploiement. Cela passe par l’analyse des risques, la répartition des missions et des tâches, la logistique au sein de la cellule de communication de cris, et jusqu’à la communication effective. Il doit également englober la stratégie digitale.

La composition de ce plan doit être simplifiée au maximum afin d’être immédiatement exploitable en situation sensible ou de crise.

Les consultants experts Nitidis vous accompagnent dans sa réalisation.
Leader sur le marché en matière de communication de crise, offrez-vous toutes les chances de relancer votre activité et de la préserver de toute zone d’incertitude.

Définition du guide de gestion de crise.
La préparation à la crise est l’aboutissement souhaité de la préparation organisationnelle, du management de crise, du plan de continuité de l’activité (PCA – Business Continuity Plan – BCP) et d’autres activités et processus organisationnels comme le guide de gestion de crise.

La préparation à la crise comporte cinq composantes majeures.
1) une capacité de réaction rapide en cas de crise ;
2) une connaissance suffisante des scénarios de gestion de crise ;
3) l’accès du management à ce guide de gestion de crise ;
4) la précision de la planification stratégique de crise dans l’entreprise ;
5) une bonne communication interne et externe ( les collaborateurs, les IRP, les actionnaires, clients, sous-traitants, les médias, médias et réseaux sociaux, … ).

Pour l’accompagner, il existe différents plans comme le PCA ( Plan de Continuité d’Activité ), le POI ( Plan d’Opération Interne), le PPI ( Plan Particulier d'Intervention), Plans Orsec, Plan de gestion de crise, etc.

Les experts Nitidis mettent un point d’honneur à ce que le guode de gestion de crise soit immédiatement opérationnel. Il est essentiel de parvenir à bien dissocier les guides tels que les dossiers d’analyse des risques, les fiches de matières dangereuses, les protocoles opérationnels, les PCA, etc., du guide de gestion de crise.
Ce dernier doit être utile, compris et compréhensible. Il est souvent réalisé en fonction des situations ( typologie des crises ), de leur intensité et de leur occurrence. Placez votre priorité sur l'organisation de votre matrice, la mise à jour de votre annuaire, la mise en place de fiches réflexes par fonction et de NPO (Ne Pas Oublier).

Un dispositif de gestion de crise comprend généralement :

– des actions visant à réduire les risques de crises (analyse SWOT, gouvernance éditoriale et plaidoyer, qualité produits et services, cartographie des parties-prenantes, cartographie des risques et des crises, etc.) ;
– des mesures destinées à anticiper les crises (création de la cellule de crise, site web de crise, procédures, outils numériques, etc.) ;
– des actions de veille destinées à la détection et au suivi de crise sur les réseaux sociaux & médias sociaux;
– les actions de gestion d’une crise déclarée (communication de crise, actions d’adaptation et actions correctrices, etc.).

La communication de crise vise à anticiper, préparer et optimiser sa communication en période de crise ou d’avant crise. Elle rassemble l’ensemble des dispositifs stratégiques, techniques et actions de communication mises en œuvre en amont, pendant ou en aval de la crise. L’objectif majeur étant de limiter l’impact d’un événement négatif sur sa structure. On parle de communication de crise  politique, sociale, sociétale, d’entreprise, de personnalité, environnementale, institutionnelle, industrielle, financière, de réputation, ...

Comment communiquer en situation de crise est une question que l’on nous pose souvent chez Nitidis. En effet, les entreprises ou organisations impactées par une crise ont du mal à trouver la bonne posture et à utiliser à bon escient les outils adaptés.
La communication de crise requière au préalable un sens de l’analyse aigu, une préparation et des moyens humains et logistiques adaptés. Il n’y a pas de recette magique, même si l’on connaît et maîtrise aujourd’hui les fondamentaux d’une communication optimale et efficace en situation de crise ; le factuel, l’empathie, l’information utile, l’action et la projection dans le futur en font partie intégrante. La communication de crise doit intégrer également l’interne et l’externe et utiliser l’ensemble des vecteurs de communication adaptés, qu’ils soient online ou offline.

La gestion de crise regroupe l’ensemble des dispositifs et actions mises en œuvre pour éviter, limiter, anticiper, détecter et gérer les crises pouvant porter atteinte à l’image et l’activité de la marque, de l’entreprise ou encore de l’organisation. La gestion de crise vise à la gérer et à en limiter ses effets autant que faire se peut.
Un dispositif de gestion de crise au sein d’une entreprise privée ou publique comprend ainsi généralement 

–des actions visant à réduire les risques de crises ( analyse des risques, cartographie des risques, enjeux, PCA, POI, PPI, plan de relance, plan de reprise, gouvernance éditoriale, plaidoyer, chartes, qualité produits et services, etc.

–des mesures destinées à anticiper la gestion de crise ( organisation d’une cellule de crise, dark site de crise, procédures de remontée d’information, de mobilisation, etc.).

–des actions de veille notamment sur les médias et réseaux sociaux et interne à la structure ( RH, IRP, etc. ).

–les actions de gestion d’une crise déclarée ( déclenchement de la cellule de crise, plan de communication de crise, actions correctrices, mobilisation des acteurs concernés, etc.

Trouver la meilleure agence de communication de crise est déterminant pour une entreprise, privée comme publique, une institution, une municipalité ou encore une personnalité en crise ou risquant de l’être. Depuis quelques années, beaucoup d’acteurs se sont engouffrés dans la gestion et la communication de crise. Le faux passé de gestionnaire de crise et l’inexactitude d’expérience porte alors atteinte de manière évidente et effective sur la réussite de vos actions en gestion et communication de cirse. De ce fait, il est primordial de vous tourner vers une agence dont le professionnalisme, la notoriété et l'expertise de ses membres est sans appel. Chez Nitidis, nous travaillons uniquement avec des experts reconnus doués d’un savoir-faire et d’une expérience certaine. Leader en France en termes de gestion de crise et communication de crise, nous vous assurons un parfait accompagnement de votre entreprise en sitation de crise, ou en prévention.

Nitidis vous accompagne dans la gestion et la communication en situation de crise sur le secteur de Paris. Notre équipe de professionnels est composée d’ex-opérationnels, d’où notre plus-value. Nos experts réalisent audit, conseil, gestion et communication de crise, média-training, formation, exercice de gestion de crise et proposent un accompagnement privillégié de leurs clients sur les solutions numériques. L’agence Nitidis vous appuie dans votre démarche de sécurité-sûreté et de maîtrise de votre environnement communicationnel global en amont de la crise, pendant et en aval de celle-ci.
Pour toute question ou demande spécifique, n’hésitez pas à contacter nos services.

La situation de crise est un moment critique et décisif auquel il faut être particulièrement vigilant et réactif. Toutefois, le choix de votre agence de communication et gestion de crise sera déterminant, c’est pourquoi il ne doit pas être précipité. Ainsi, vous renseigner sur l’expertise de ses membres ainsi que les actions & prestations proposées est crutial. Par ailleurs, ces dernières années ont été riche de créativité et d’invention en matière d’expertise sur ce secteur, c’est pourquoi votre vigilance à cet égard doit être doublée. Les théoriciens de crise sont donc à éviter, même s’ils s’avèrent difficiles à débusquer de prime abord

Pour toute question ou demande spécifique, les experts de l'agence de communication et gestion de crise Nitidis se tiennent à votre disposition.

Sur le site de Nitidis, vous trouverez :

- Des PDF de formation en gestion de crise.

- Des PDF en communication de crise.

- Des PDF de formation en média-training

- Des exercices de gestion de crise.

Pensez à vous connecter pour y avoir accès.

Les crises en France sont de plusieurs ordres : crises sanitaires, politiques, économiques, sociales, de réputation, industrielles, météorologiques, environnementales, climatiques, naturelles, accidentelles, criminelles, …

La typologie des crises est variable ; certaines peuvent se cumuler ou être polyformes.
Les crises sont soit d’origine endogène soit d’origine exogène. Il peut y avoir également un effet cumulatif et de type « domino ».

Les crises sont également influencées par leur traitement médiatique. Les réseaux sociaux et les médias sociaux jouent un rôle prépondérant dans le développement des crises. Leur perception et leur mise en lumière commentée grâce à internet et au 3.0 donnent souvent aux crises une visibilité et une force accrues. L’effet de viralité joue alors à plein, et bouscule le traitement de la gestion de la crise et de la communication de crise associées.